Bivouac, camping sauvage autorisé ? Dormir dans sa tente de toit, son 4×4, son van que dit la loi ?

0
1190
dormir dans son 4x4 ou sa tente attention aux règles
dormir dans son 4x4 ou sa tente attention aux règles

On aime tous aller se balader sur les chemins forestiers, sur les pistes et profiter des balades et des paysages. La pratique de la conduite du tout terrain est régie par le code de la route et quelques textes et peut se résumer ainsi dans les très grandes lignes : on a le droit de rouler sur les chemins ouverts mais surtout pas de faire du hors piste. Nous sommes tous à peu près d’accord là dessus et nous sommes au courant, enfin j’espère pour vous. Par contre c’est beaucoup plus flou pour beaucoup de monde quand on se demande si on peut on se garer n’importe où pour bivouaquer, faire du camping sauvage. Voyons ce que dit la loi et si le bivouac est autorisé.

Camping sauvage, bivouac, quelle différence ?

Même si il n’y a pas de distinction réelle au niveau juridique et règlement, on retiendra comme différence tacite entre bivouac et camping sauvage la notion de durée et de nécessité. Le bivouac se fait quand il y a des contraintes et qu’on ne peux pas trouver un autre type d’hébergement.

Dans le texte de loi le mot bivouac n’apparaît jamais, alors forcément la notion est floue et reste sujette à interprétation. Par contre le terme bivouac peut se trouver dans des règlements de parcs, de zones naturelles etc.

Bivouac : il s’agit d’un campement simple, avec un tarp, une petite tente, une toile qui est mis en place à la nuit tombante jusqu’aux environs du lever du soleil. On considère en général que le bivouac est ainsi réservé aux randonneurs à pied, aux cyclistes, à ceux qui voyagent léger et qui sont plutôt obligés de dormir de cette façon car n’ayant pas forcément d’alternatives.

Camping sauvage : installation d’un campement pendant un ou plusieurs jours en dehors des zones telles que les campings, souvent c’est ce qui est pratiqué même pour une nuit quand on a un véhicule à moteur.

La différence est assez ténue et peut être diversement interprétée en cas de contrôles par les autorités. Une même situation peut être verbalisée par un représentant de la loi alors qu’un autre peut être plus conciliant, c’est avant tout une affaire de point de vue et de où vous êtes posés.

Loi sur le bivouac et le camping

Bivouac, camping sauvage ou dormir dans sa tente de toit, son 4x4, son van que dit la loi
Bivouac, camping sauvage ou dormir dans sa tente de toit, son 4×4, son van que dit la loi

En France c’est assez simple, ce qui n’est pas interdit est autorisé. Donc intéressons- nous à ce que l’on ne peut pas faire. Le texte de Loi qui concerne la camping est dans le code de l’urbanisme Article R111-33 mais concerne aussi le code de l’environnement. En résumé il est dit que l’on ne peut pas camper dans les situations suivantes :

  • La pratique du camping en dehors des terrains aménagés à cet effet peut en outre être interdite dans certaines zones par le plan local d’urbanisme ou le document d’urbanisme en tenant lieu. Lorsque cette pratique est de nature à porter atteinte à la salubrité, à la sécurité ou à la tranquillité publiques, aux paysages naturels ou urbains, à la conservation des perspectives monumentales, à la conservation des milieux naturels ou à l’exercice des activités agricoles et forestières, l’interdiction peut également être prononcée par arrêté du maire. Ces interdictions ne sont opposables que si elles ont été portées à la connaissance du public par affichage en mairie et par apposition de panneaux aux points d’accès habituels aux zones visées par ces interdictions. Un arrêté conjoint des ministres chargés de l’urbanisme et du tourisme fixe les conditions dans lesquelles est établie cette signalisation.
  • sur les rivages de la mer et dans les sites inscrits
  • dans le périmètre des sites patrimoniaux remarquables classés
  • dans un rayon de 200 mètres autour des points d’eau captée pour la consommation
  • sur l’emprise d’une route ou d’un chemin

Dans les parcs nationaux et régionaux, il existe de règlementations spécifiques. En général le bivouac est toléré à proximité des itinéraires et des refuges pour les randonneurs mais est interdit tout comme le camping pour les véhicules. Attention aussi aux feux qui sont très souvent interdits en dehors des aires dédiées au camping qui sont en général privées.
http://www.parcsnationaux.fr/fr

Dormir sur un terrain privé

Publicités

Un champ, une pâture, à partir du moment où vous avez l’autorisation du propriétaire, vous pouvez vous poser.

Sinon, sans autorisation, c’est interdit, on peut considérer que c’est une « violation de propriété » (punissable légalement si il y a dégradation). Alors avant de bivouaquer, chercher le propriétaire et demandez lui gentiment son accord. Sinon il est tout a fait dans son bon droit d’appeler la maréchaussée pour vous faire déguerpir.

Une aire de camping : c’est fait pour. C’est sûr que c’est moins aventurier que la piste perdue mais au moins, tout comme dans un camping…. vous avez le droit.

Dormir dans son van, son 4×4, sa tente de toit, est -ce autorisé ?

Là aussi on peut reprendre le principe de « si ça n’est pas interdit, on a le droit ». Rien de s’oppose à ce que vous dormiez dans votre véhicule mais rien ne dit non plus que vous avez le droit. On va donc dire qu’il doit y avoir une tolérance et que la législation qui va s’appliquer est celle du code de la route. Si vous êtes bien garé sur un emplacement où vous avez le droit de parquer votre véhicule pas de soucis (lisez par contre attentivement ci dessous si vous déballez du matériel ou mettez des cales). Par contre si il est interdit de se garer, si vous êtes hors piste, vous risquez un amende.

Publicités

Attention cependant à quelques nuances, le stationnement ne doit pas être dangereux ou gênant, le véhicule doit être sur ses pneus, ça parait c… mais si vous mettez des cales, on peut considérer que ça n’est plus un stationnement, et ne pas rester plus de 7 jours à la même place.

Le bivouac est il autorisé en 4x4 ou dans sa tente de toit
Le bivouac est-il autorisé en 4×4 ou dans sa tente de toit ? Attention où vous vous trouvez.

Ai-je le droit de dormir dans ma tente de toit mais je fais aussi un bivouac ou du camping juste à côté de mon 4×4

Intuitivement on peut se dire que on va juste dormir dans sa tente de toit mais en fait pas uniquement. Si vous commencez à vous installer, à sortir table, chaises, réchaud popote et tout ce qui s’ensuit à côté de là où vous êtes garés, il va falloir vous souvenir qu’il est interdit de camper sur la voie publique et que vous pouvez donc prendre une amende.

Par contre, on peut se dire que si vous cuisinez dans la voiture, je sais ça n’est pas l’idéal (mais dans ce cas achetez vous une cellule…) vous restez juste soumis au code de la route comme en camping-car.

Où puis je dormir avec ma cellule 4×4 ?

Même principe que précédemment, en partant du fait qu’une cellule c’est juste un aménagement d’un véhicule, ce qui n’est pas interdit est autorisé, si vous n’avez pas tout saisi, relisez l’article depuis le début.

Les règles de base du bivouac

  • ne pas salir la zone, faire le moins de bruit possible, respecter votre environnement
  • emporter ses déchets
  • attention au feu
  • enterrer ses besoins naturels
Attention aux zones où le feu est interdit
Attention aux zones où le feu est interdit

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici