Road Trip en Grèce cellule Billy’s

0
Chevrolet Silverado cellule Billys
Chevrolet Silverado cellule Billys
Publicité de notre partenaire

Une cellule Billy’s sur un pick-up US Chevrolet Silverado, et voilà Yannick et sa bande d’amis partis en road trip en Grèce. Cela n’est pas leur première escapade puisqu’ils ont déjà fait la Slovénie et la Croatie en 2021, en 2022 c’est au tour du Portugal et enfin le projet 2023 c’est un plus grand road trip en passant par l’Italie, Slovénie, Croatie, Bosnie-Herzégovine, Albanie et la Grèce. Il nous livre son journal de bord et ses impressions.

Chevrolet SilveRado 5.3l V8

Le véhicule choisi est un pick-up US. Il a été importé du Canada et date de 2015. Il permet de partir à 5 personnes dans un vrai confort, vue la taille de la double cabine. on reste à l’aise pour les grands parcours. L’engin est resté stock, il n’est pas non plus prévu de faire de gros franchissements avec. Il y a juste des boudins gonflables à l’arrière pour remonter la suspension en fonction de la charge du véhicule et de soulager les lames. Son surnom est Rado.

Chevrolet Silverado
Chevrolet Silverado

Cellule Billy’s

Le Chevrolet a été équipé avec une cellule Billy’s. Comme nous avons un pick-up full size américain, il a fallu apporter quelques modifications à la cellule de taille standard adaptée au pick-up pour le marché européen.

Notre cellule a donc été élargie de 20 cm mais pas de soucis, puisque Yannick Lensen est le fils de Wilco, le boss de cellule Billy’s. Yannick a peaufiné l’aménagement intérieur lui-même avec un grand lit de 204 x 200 cm pour dormir à trois et un lit qu’il faut mettre le soir et enlever ensuite qui fait 135 cm x 210 cm où deux personnes peuvent dormir.

Cellule Billy's sur Chevrolet, de quoi loger 5 amis pour les vacances
Cellule Billy’s sur Chevrolet, de quoi loger 5 amis pour les vacances
une fois les lits rangés, on a de la place et quand on part en été, on reste majoritairement dehors
une fois les lits rangés, on a de la place et quand on part en été, on reste majoritairement dehors
un vrai salon cuisine, avec frigo, four, tv, évier et plaque de cuisson
un vrai salon cuisine, avec frigo, four, tv, évier et plaque de cuisson
roadtrip en Cellule Billy's
roadtrip en Cellule Billy’s

A l’intérieur on trouve une plaque de cuisson à deux feux, un évier, un frigo, un réservoir d’eau de 100 l, une douche intérieure / extérieure, un chauffe-eau, une télé, une enceinte connectée pour les soirées.

la-Cellule Billy's pour pick up US
la-Cellule Billy’s pour pick up US

Question autonomie en électricité, une batterie secondaire lithium de 180 Ah qui peut être rechargée à l’arrêt via un panneau solaire de 315W.

En complément de la cellule, le SilveRado tracte une remorque que Yannick a acheté d’occasion et qu’il a préparée. Elle dispose d’un réservoir de 100 l d’eau ce qui porte le total de la réserve d’au à 200l. Ainsi même à 5 personnes on a une autonomie suffisante pour pas mal de jours. Dessus, il a rajouté une plaque de cuisson à trois feux afin de faire une cuisine d’extérieur, un évier vient compléter la partie repas. La remorque permet aussi d’emporter deux canoés gonflables, une table et les chaises pour pouvoir profiter des bivouacs.

la remorque et sa cuisine d'été, elle permet aussi de transporter pas mal de bagages complémenatires, des nanoës, une roue de secours
la remorque et sa cuisine d’été, elle permet aussi de transporter pas mal de bagages complémentaires, des canoës, une roue de secours

Pour trouver les dits bivouacs, les 5 amis utiliseront google map et parfois park4nigh et la chance.

Quelques conseils Albanie Bosnie

Publicité de notre partenaire

Les réseaux mobiles français ne sont pas forcément valables en Albanie et en Bosnie, faites attention car les prix
sont très très chers, cela peut monter rapidement à des milliers d’euro si vous n’éteignez pas les données cellulaires (data et internet) sur le téléphone.
Il faut se préparer pour la conduite albanaise, c’est celui avec le plus gros véhicule qui a la priorité et on se fait doubler par les deux côtés …

Sur notre voyage, on n’a pas vu beaucoup de monde, on est toujours en pleine nature perdu entre les montagnes, les forêts. Mais nous avons pu rencontrer quelques personnes, tous les gens sont très sympathiques en Albanie. Nous avons fait quelques restaurants, les prix des repas ne sont vraiment pas chers en Albanie et en Bosnie. (5 euros pour un plat). Si on avait besoin d’aide ou pour trouver de l’eau, les personnes était très gentilles et ouvertes, elles voulaient vraiment nous aider.
L’Albanie est un très beau pays, mais en passant par quelques villes, on voit bien qu’il a un lourd passé, énormément de bâtiments abandonnés. Ce qui nous a aussi beaucoup marqués, ce sont des casses autos tous les 100 m en se rapprochant des villes avec beaucoup de belles voitures, Range Rover, Mercedes, Audi, BMW. Beaucoup de voitures de ce style roulent dans ce pays souvent en noirs vitres teintées.
Le prix de l’essence n’est pas cher dans les pays comme le Monténégro la Bosnie-Herzégovine (1.30) l’Albanie c’était déjà un peu plus cher (1.70) nous étions perdus dans les montagnes d’Albanie et je n’avais pas fait le plein avant d’y rentrer (vu que mon petit pick-up consomme 20l/100km) nous avons dû payer 2.50 € le litre

Journal de Bord raconté par Yannick


22 juillet : départ du roadtrip. Arrêt à côté de Monaco. Quelqu’un nous a dit qu’il y avait un feu d’artifice à Monaco. On est monté sur la montagne avec une superbe vue sur Monaco et le feu d’artifice. En rentrant, on a fait une petite urbex dans un bunker.


23 juillet : on a fait 11h de route, arrivés en Croatie, on a pris un ferry pour aller à un spot à la mer.


24 juillet : Visite des cascades dans le Park de Krk. On a pris la route pour aller en Bosnie nous avons dormi à côté d’une rivière sur la plage de cailloux. 25 juillet : Canoë dans un parc national. Après on est allé au restaurant on a commandé beaucoup trop à manger, les prix n’étaient vraiment pas chers. On a pris la route pour aller en Albanie en traversant le Monténégro. Les routes du Monténégro étaient très petites et en très mauvais état. On est arrivés de nuit près d’un lac où il faisait 35°c de nuit et il y avait énormément de vent.


26 juillet: Je me suis rendu compte que les albanais n’avaient pas vraiment de code de la route. Celui qui a la priorité c’est celui avec la plus grosse voiture. On est allés à la montagne ( the blue eye ) route très compliquée. On a pris de l’essence dans une cabane d’un super marché. On est allé au spot à côté de la rivière. Je suis tombé malade ce soir là. J’ai passé ma pire nuit, j’ai vomi toute la nuit. On s’est posé beaucoup de questions pourquoi il y avait énormément de casses autos et des bâtiments abandonnés.

27 juillet : on est restés sur le même spot pour me remettre de ma maladie. Les autres sont allés voir le blue eye.

28 juillet : on a repris la même route compliquée pour sortir de la montagne. Pour aller à un super beau lac, on est passés par Tirana ( capitale de l’Albanie). On a bien mangé au restaurant pour l’anniversaire de Aliot. Encore beaucoup trop mangé toujours pour vraiment pas cher.


29 juillet : On a pris la route pour aller voir une grotte. Arrivés au parking, il y avait 30 mn de marche pour aller à la grotte. On est rentrés dans la grotte. Elle était remplie de déjections de chauve-souris… Après la visite on a repris la route, maps on nous a envoyés sur une route qui n’allait nulle part. On a fini par arriver au camping des poissons.

Publicité de notre partenaire


30 juillet : Départ direction le pont du canyon. On a pris une photo avec Rado sur le pont où je n’étais pas très à l’aise. Après on s’est mis sur un rocher avec Rado à côté de la rivière avec vue sur l’entrée du canyon. Petit barbecue le soir.

31 juillet : Nous avons visité le canyon à pied et à la nage. Après nous sommes partis pour aller voir le vrai bleu eye. Maps nous indique une route mais j’avais lu des commentaires que c’était un piège à touristes ( ce n’était pas du tout une route ça devenait un chemin très chaotique, énormément de touristes se trouvent bloqués et cassent leurs voitures sur ce chemin. Les locaux demandent beaucoup d’argent pour les aider à sortir. On a quand même décidé de l’essayer, vu qu’on a un 4×4. Après 40 mn de route, on croise quelqu’un sur la route qui nous arrête et qui essaye de nous vendre des jus. Il nous a dit qu’il y a un problème à 2 km. Après 2km, le chemin commence à être vraiment compliqué. Je n’ai jamais fait de tout terrain dans ce style mais Rado a tout fait. On a mis 3h pour faire 15km. Une fois de nouveau sur la route, on s’est rendu compte qu’un pneu perdait lentement de l’air. On l’a regonflé et nous sommes allés au spot à côté du blue eye. Le soir on a réparé provisoirement le pneu.


01 août : Nous sommes allés voir le blue eye. On a pris la route pour aller en Grèce. On est allés aux gorges de Vikos, c’était vraiment très impressionnant. On a pris un spot pas trop loin ( 30min de chemin quand même) on j’ai vécu le plus beau coucher de soleil du roadtrip avec les gorges dans le fond et les rochers mille-feuilles.

02 août : je suis remonté sur le rocher avec un siège, un bol de céréales et mon yaourt pour prendre mon meilleur petit déjeuner encore avec une vue incroyable. On est allé visiter le petit village de Vitsa, super mignon, qu’on avait croisé le jour d’avant

On a pris la route pour aller à un magnifique lac, on s’est arrêté pour bien faire réparer le pneu. Sur la route, on a vu des panneaux grottes de l’ours on s’est arrêté pour la visite. Après, on a dormi au lac à patate. Nommé ainsi, car le lac était situé entre des plantations de pommes de terre.


03 août : On a fait du canoë sur le lac. On a pris Rado direction un spot avec vue sur les Météores. Sur la route, on a croisé un lidl, on était tous tellement contents de retrouver un vrai supermarché ( en Albanie il y avait que des tout petits trucs ) on a fait les courses et on a fini par arriver au spot. Une fois tout le monde couché la police est arrivée et nous a dit de partir pour risque d’incendie. On s’est installé à côté de la rivière plus loin pour passer la nuit.

04 août : Visite des Météores et des monastères. On a pris la route pour aller au spot suivant encore à côté d’un lac. On est arrivés assez tôt et avons passé une après-midi tranquille.


05 août : On a décidé de passer par les montagnes en y passant une nuit. Encore beaucoup de chemins qui faisaient peur avec des falaise énormes de chaque côté, des bouts de route effondrés. Je n’ai pas souvent peur au volant et sur les chemins mais là, j’ai eu des moment de frayeur. On est arrivés sur le spot avec une super belle vue. On a fait une petite balade. Le soir le vent commence à se lever on a eu une grosse tempête toute la nuit.

06 août : On a décidé de redescendre par l’autre côté de la montagne pour ne pas faire le même chemin. Mais les chemins étaient pareils dans ce sens aussi, des falaises, des bout de route cassés … 1h30 pour rejoindre la route. Une fois le goudron retrouvé, c’était une grande route mais personne dessus. Les arbres avait repris une partie de la route avec des branches qui dépassent… On est arrivés encore à un lac magnifique ou un pécheur avait mis 7 cannes à pêche. On a sauté du rocher “aprem” tranquille. Le soir on a mangé au restaurant à 15 mn de marche. J’ai dû aller chercher de l’argent à la voiture garée, accès loin du resto, ils n’acceptaient pas les cartes bancaires.

roadtrip Grèce
roadtrip Grèce


07 août : Sur la route pour aller au port on a dû payer 34 euros pour passer sur un pont. On a voulu prendre le ferry pour aller sur l’île Zakynthos. Une fois arrivés au port en début d’après-midi, il y avait plus de places jusqu’à 19h30 pour un véhicule de ce gabarit. On a pris les tickets et sommes allés sur la plage avec Rado tout l’après midi. Le soir on a pris le ferry on a vu un magnifique coucher de soleil. Arrivés sur l’île il nous restait une heure de route on est arrivés au spot et nous nous sommes couchés.

08 août : On a enfin vu l’île de jour. On s’est baignés et avons sauté dans l’eau entre les rochers. Énormément de bateaux de touristes passent. On a voulu aller visiter le Shipwreck ( deux possibilités de le visiter soit la vue d’en haut sur la falaise soit par bateau en passant par la mer ) on a voulu commencer par la vue du haut de la falaise mais en arrivant à l’endroit, la police bloquait l’accès : il y avait trop de vent. On a donc décidé d’essayer d’y aller en canoé. On a trouvé une route abandonnée un peu plus loin, on est allés au maximum en voiture jusqu’à ce que la route disparaisse. On a donc pris les deux sacs de canoë très lourds et essayé de descendre jusqu’à la mer, le début était faisable mais la fin était presque de l’escalade mais on a réussi à atteindre l’eau. On s’est rendu compte qu’on ne pouvait pas entrer dans l’eau, les vagues étaient énormes et le seul endroit où on pouvait rentrer avait beaucoup trop de courant et de vagues. Le reste, c’était des falaises.
On a donc tout dû remonter avec les gros sacs, pagaies, pompes … Une fois à la voiture, on est repartis au spot où on a passé la nuit d’avant.
On a donc fait un peu de canoë là-bas dans les énormes vagues. On a croisé des français, on a discuté pendant un petit moment. Une fois posé à la cellule, un gros coup de vent casse la fenêtre de toit de la cellule qui tombe sur Rado 😡😡😭😭, qui enfonce une partie de mon capot et fait des rayures. On a décidé de partir de là-bas et de trouver un spot avec moins de vent.

roadtrip Cellule Billy's
roadtrip Cellule Billy’s


09 août : On est allé visiter le Shipwreck d’en haut. La vue est belle mais beaucoup beaucoup de touristes.
Ensuite on est allés voir les blues caves en canoë. Le soir on reprend le ferry pour rentrer en Grèce. On passe la nuit sur la plage avec beaucoup de moustiques.


10 août : On prend la route pour aller à Igoumenitsa pour prendre le ferry direction Italie. En partant de la plage on passe par un super beau chemin, on décide de filmer un passage de Rado sur le chemin on dépose Raphaël le cameraman. Il nous filme, je fais demi tour pour le récupérer. Il fait le signe du pouce en mode qu’il fait du stop, je joue le jeu je lui demande où il veut aller, je lui dit pas de problème il monte , il me dit qu’il est pressé qu’il faut y aller très rapidement. Je devait aller dans l’autre sens donc j’accélère très rapidement dans mon demi-tour et là je vois la remorque qui se retourne dans mon rétro 😭.

Tout la partie en bois que j’ai faite était cassée, plus de cuisine plus de douche, des habits, des affaires de partout… On avait encore 4h de route à faire pour arriver au port de Igoumenitsa. On avait 4h pour tout réparer. Le timon de la remorque était cassé, 3 personnes ont pris la voiture pour aller à la ville la plus proche pour essayer de trouver les pièces. Après plusieurs magasins on a trouvé un timon qui pourrait passer. Une fois revenus à la remorque, on a mis le nouveau timon mais un seul boulon sur deux est rentré, on a donc mis une sangle on n’avait vraiment pas le temps. On s’est rendu compte à ce moment-là que les roulements étaient aussi cassés à cause du choc, on est donc repartis à la ville acheter des roulements au garage qui nous les a changés et réparé la remorque.

oops on a perdu la remorque
oops on a perdu la remorque
la remorque
la remorque

On a tout remonté et avons pris la route. Nous sommes arrivés 30 mn avant le départ du bateau, on a eu énormément de chance. Les autres devaient rentrer sans moi quand j’ai rentré la voiture. Vu qu’on est pressés toute la journée je n’ai pas eu le temps de me changer, je suis arrivé en claquettes, maillot de bain, bob, sale, coussin à la main à la réception luxe du ferry, les gens qui travaillent là-bas était en costume cravate… On avait 11h de bateau devant nous (la nuit). On a trouvé une salle avec des sièges confortables on s’est installés, il n’y avait pas beaucoup de monde à ce moment là. On s’est rendus compte qu’il y avait un arrêt une heure plus loin, à cet arrêt, une foule de gens est montée sur le bateau. Les places qu’on avait prises était payantes donc on s’est fait virer. On s’est donc installés dans le salon sur des sièges. Des gens on même installé des tentes ,matelas gonflables … Partout des gens dormaient sur le sol. J’ai décidé de dormir dehors entre deux caissons avec mon coussin et ma couverture sur le pont du bateau.


11 août : Après une longue nuit pas très confortable, on arrive enfin au port de Bari. On a fait 4h de route pour arriver à une aire camping au bord de la mer. On a passé toute l’après-midi à faire des réparations (fenêtres de toit et remorque).

12 août : Nous avons pris la route pour aller à un spot à côté de Gênes à 6h de route

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici